2024 Opening Address with Manuel Valls

Manuel Valls, ancien premier ministre de la France, s’adresse au 16e Sommet de Genève pour les droits de l’homme et la démocratie – voir son discours complet ci-dessous:

Merci cher Hillel Neuer.

Mesdames et messieurs, je mesure le privilège et l’honneur de prononcer à mon tour le discours d’ouverture de votre 16ᵉ Sommet de Genève pour les droits de l’homme.  

Une forme de vertige me saisit, et nous saisit tous, face aux menaces et aux défis auxquels le monde est aujourd’hui confronté. 

Pour le mesurer, il suffit de se dire que le réchauffement climatique, ou une confrontation nucléaire désormais agitée régulièrement par Vladimir Poutine peuvent détruire la planète et l’humanité. 

Il ne s’agit pas de se faire peur, mais d’être pleinement lucide. Les migrations, les millions de déplacés et de réfugiés fuyant la guerre, la faim, le réchauffement climatique, les effets des crises financières ou de la pandémie de la covid-19 déstabilisent, fracturent de nombreuses régions dans le monde. 

Les vieilles démocraties sont déstabilisées par le désenchantement, les vagues populistes et identitaires, le terrorisme, ou les ravages de l’antisémitisme, c’est-à-dire la haine des Juifs et d’Israël, notamment depuis le 7 octobre dernier.

La guerre n’a jamais quitté le Proche-Orient ni l’Afrique, mais elle est de nouveau présente en Europe, en Ukraine, et elle peut s’étendre sur le continent qui se croyait à l’abri depuis 75 ans dans le confort et la douceur de la démocratie et de la paix. 

Nous sommes entrés incontestablement dans un monde âpre, plus dangereux et plus violent. La part tragique de l’histoire s’invite de nouveau, et nous sommes très loin de la prédiction de Francis Fukuyama de 1990 après la chute du mur de Berlin sur le triomphe progressif, croyait-il, du modèle de la démocratie libérale et de l’état de droit. Pire, ce modèle est ouvertement remis en cause par les dictatures. Évidemment, je pense en premier lieu, par la Russie et par la Chine. Mais aussi, dans les démocraties, par les tenants de pouvoir autoritaire et de ce qu’on appelle des démocraties illibérales. 

Et pourtant, je reste plus que jamais convaincu des principes de la Révolution française de 1789 qui ont illuminés le monde, de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et notamment celle de 1948 qui doit tant à René Cassin. 

Ces principes devraient inspirer plus que jamais les Nations Unies, notamment ici à Genève. La démocratie, l’état de droit, la séparation des pouvoirs, le droit de vote, le respect des personnes et des minorités, de l’altérité, l’égalité entre les hommes et les femmes, la possibilité de croire ou de ne pas croire, la liberté de conscience, la liberté de la presse: tout cela forme un modèle, et c’est uniquement dans ce modèle, certes imparfait mais perfectible, que nous pouvons vivre et respirer. C’est pour ce modèle que se battent par exemple aujourd’hui les Ukrainiens avec un courage immense. Ils défendent leur pays attaqué, violé, par l’intervention Russe. Ils défendent les valeurs de l’Europe, ils défendent la démocratie, ils défendent les valeurs universelles. 

Et c’est pour cela que vous êtes ici, ces valeurs que je viens d’évoquer. 

Nous devons, nous européens, la communauté internationale, dans son ensemble, les aider concrètement à gagner cette guerre.

Je le dis ici devant des personnes dont nous allons entendre les témoignages poignants et qui ont subi physiquement et moralement les conséquences de leur engagement pour la démocratie, pour la liberté d’expression. Je veux saluer leur combat, votre combat. La cause de ces dissidents courageux qui luttent contre la dictature, l’oppression, qui luttent pour la défense des droits de l’homme. 

Lors du dernier sommet, Evgenia Kara-Murza prononça ce même discours d’ouverture. Son mari Vladimir est toujours dans une prison russe, ce journaliste et cet écrivain qui vient de recevoir le fameux Prix Pulitzer et c’est une manière de rappeler quel est son combat. Mais je n’oublie pas qu’Alexey Navalny est mort dans les conditions que vous savez. 

Ce mot dissident, que je viens de prononcer, était au cœur de mon engagement politique il y a bien longtemps. Je ne pensais pas qu’après avoir, très jeune, lutté pour la libération des dissidents du système soviétique, je me trouverai de nouveau, 40 ans après, avoir prononcé ce mot et à me battre pour ceux qui sont dans les geôles de Vladimir Poutine. 

Cela démontre l’ampleur du combat qui est le nôtre face à la menace des dictatures comme la Chine, la Russie, l’Iran, alliés, en plus, sur la plupart des sujets qui concernent le monde pour remettre en cause l’ordre mondial et pour imposer le leur. Je n’oublie pas leurs alliés, comme le Bélarus, le Zimbabwe, ou Cuba, véritable leader de cet axe en Amérique centrale et en Amérique latine, avec le Venezuela ou le Nicaragua. La Russie cherche partout à déstabiliser les démocraties en menant une guerre directe contre l’occident, comme au Sahel, en pillant d’ailleurs ces pays et leurs ressources ou en menant une guerre hybride comme en Europe ou en Amérique du Nord à travers les réseaux sociaux, intervenant dans les processus électoraux; à travers des algorithmes; à travers le rôle de TikTok, avec des fake news, avec la pénétration intense des systèmes de communications. Tout est fait pour provoquer désordre et chaos. 

Votre sommet, mesdames et messieurs, se déroule en face du conseil des droits de l’homme des Nations unies. Malheureusement, 60% des membres de cet organisme sont des non-démocraties, si je puis dire, des dictatures, comme Cuba, le Qatar, la Chine, le Soudan, l’Érythrée, l’Algérie, le Vietnam, le Kazakhstan. La Russie et le Venezuela ont souvent été membres par le passé. 

J’ai gouverné, je sais que c’est difficile, il faut toujours qu’il y ait des relations diplomatiques. Mais là, nous parlons de l’essentiel, c’est-à-dire des droits de l’homme, du respect des êtres humains. Comment s’étonner que ces pays cherchent à détricoter alors les principes de l’état droit et de la démocratie, et ainsi de l’ordre international issu de la Deuxième Guerre mondiale ?
Comment s’étonner alors que ces pays cherchent à remettre en cause les droits de l’homme, les droits des femmes, ou des personnes LGBTI ?

Ils portent, ces pays, un discours, une certaine vision de la société, réactionnaire, conservatrice. Ils cherchent à imposer ces idées au reste du monde. Comment accepter, par exemple, la place de l’Iran, qui a présidé il y a peu le forum social annuel du Conseil des droits de l’homme ? On pourrait parler, si le sujet n’était pas sérieux, d’une mauvaise plaisanterie. Et qui réprime violemment sa population, sa jeunesse, les femmes, et toute expression de liberté et de culture, comme celle du rappeur Toomaj Salehi, condamné à mort il y a quelques jours par une justice unique aux ordres du régime des mollahs. 

Je pense aussi à la persécution des minorités musulmanes et plus particulièrement, aux Ouïghours en Chine. Alors que le président Xi Jinping vient de faire une visite dans plusieurs pays d’Europe, dont la France et heureusement, il y a eu, comme pour ce qui concerne la situation au Tibet, des militants courageux pour rappeler ce qui se passait en Chine. 

Les femmes, qui sont souvent les premières victimes de la répression et d’une véritable régression de leurs droits. Je pense au droit à l’avortement qui est mis en cause dans certains pays d’Europe ou en Amérique du Nord, en Amérique du Sud. Je pense aux viols de masse commis le 7 octobre en Israël, sans soulever, d’ailleurs, l’indignation de nombreux mouvements féministes. Je pense à la guerre et aux viols qui continuent au Congo, ou, cela vient d’être rappelé, à cette loi qui veut rétablir, en Gambie, la possibilité des mutilations génitales féminines, pourtant interdites depuis 2015. 

Regardez bien, ce sont toujours les femmes qui sont les premières victimes du discours et des actes des régimes totalitaires. Votre sommet, mesdames et messieurs, offre donc le visage de ce que les Nations unies, la communauté internationale, devraient être. Alors qu’elles font trop souvent la place trop belle aux dictatures, et aux auteurs des crimes, vous mettez vous, en lumière, les victimes, leurs visages, les visages des acteurs, de ceux et de celles, nombreux sont ici, je salue leur courage, qui incarnent comme de véritables héros, la liberté, la démocratie, les droits de l’homme, la dignité des femmes. 

Celles et ceux qui se battent pour la démocratie, et au fond, il s’agit d’un véritable combat, une véritable guerre, comme cela pu être dit par le passé, de civilisations, entre une certaine conception de l’humanité, la démocratie face aux régimes totalitaires. Et les grands pays démocratiques, la communauté internationale, les Nations unies, doivent agir. Pas seulement par les discours et les mots, qui sont toujours, évidemment, plus faciles à une tribune comme celle-ci. Mais qui doivent agir concrètement, en aidant l’Ukraine, en sanctionnant les régimes qui oppriment leurs peuples, je pense évidemment à l’Iran, en mettant en place des régimes de sanctions économiques et politiques.

C’est à l’Europe, parce que je suis un Européen, et que je crois à son modèle. Notamment, d’être en première ligne face à ce combat, pour ce combat, pour les droits de l’homme. 

Je vous souhaite à tous une belle session de travail. Je ne doute pas un seul instant que vos témoignages seront forts et seront importants pour tous ceux, ONG, étudiants, médias qui sont présents parmi vous et qui pourront répercuter ces combats et qu’à partir de ce travail, les états pourront enfin agir. 

À tous, je vous souhaite force et courage. 

Video in English:

Photos:



Speakers and Participants

Related

Democracy

Rebelling Against Assad with Ibrahim Al-Idelbi

Ibrahim Al-Idelbi, Syrian human rights activist active in the rebel North-West of the country, addresses the 7th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by translated remarks in English. Quotes: To Be Confirmed Full Remarks: English First of all, I want to thank you for allowing me

Authoritarianism

North Korea: Escape from Starvation and Oppression with Songmi Han

North Korean escapee and survivor of extreme poverty, oppression, and abandonment, Songmi Han, addresses the 15th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see below for her remarks. Full Remarks My mom gave me two lives. First, when she gave birth to me in 1993. Second, when she rescued me from North

Yazidi Genocide

Geneva Summit 2016 Women’s Rights Award with Vian Dakhil

Vian Dakhil, an Iraqi parliamentarian and one of only two Yazidi MPs, receives a standing ovation as she accepts the prestigious Geneva Summit International Women’s Rights Award at the 8th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On the horrors visited

Political Prisoners

Trapped in Tehran: 804 Days in Evin Prison with Kylie Moore-Gilbert

Australian-British academic freed after two years in Iranian prison as a victim of hostage diplomacy, Kylie Moore-Gilbert, addresses the 16th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see below for her remarks. Full Remarks: My name is Dr Kylie Moore-Gilbert. I have very generously been invited back to

Women's Rights

Presentation of the 2022 Women’s Rights Award with Nazanin Boniadi

Award-nominated actress and Amnesty International Ambassador, Nazanin Boniadi, presents the 2022 Women’s Rights Award at the 14th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. Introducing Zarifa Ghafari: “I am honored to be here today, at the 2022 Geneva Summit for Human

Erdoğan, Journalism & the Elections in Turkey with Nevsin Mengu

Turkish journalist dropped from CNN Türk after she criticized President Erdoğan, Nevşin Mengü  interviewed by journalist and former CNN producer Melissa Mahtani at the 15th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see below for the interview. Interview:  Melissa Mahtani  We have heard some incredibly powerful testimony from our last

Hong Kong

Glory to Hong Kong with Frances Hui

Frances Hui, first Hong Kong activist granted political asylum in the US and Director of ‘We the Hong Kongers’ organization, addresses the 15th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see below for her remarks. Full Remarks I want to start with a statement that you may find confusing or

Presentation of the 2024 Courage Award with Brandon Silver

Brandon Silver, Director of Policy and Projects at the Raoul Wallenberg Center for Human Rights, delivers his remarks as he presents the 2024 Geneva Summit Courage Award to Aliasghar Ramezanpour and Pouria Zeraati on behalf of Iran International.

Authoritarianism

Saudi Arabia Uncovered with James Jones

James Jones, an award-winning documentary filmmaker, addresses the 9th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On the reluctance of the outside world to condemn Saudi Arabia’s human rights violations: “Unlike North Korea and unlike ISIS, Saudi Arabia is not a

Democracy

Refugee from Burundi’s Regime with Ketty Nivyabandi

Ketty Nivyabandi, human rights defender who was forced to flee her home in Burundi in May 2015 after leading a peaceful protest, addresses the 11th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On dire human rights situation in Burundi: “Burundi’s regime

Women's Rights

2019 International Women’s Rights Award with Nimco Ali

Nimco Ali, British-Somali feminist and social rights activist who co-founded and directs Daughters of Eve, a survivor-led organization focused on ending female genital mutilation (FGM), addresses the 11th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy after receiving the Summit’s International Women’s Rights Award – see quotes below, followed by

Welcome with Hillel Neuer

International lawyer, diplomat and Executive Director of UN Watch, Hillel Neuer delivers opening remarks at the 15th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see below for his remarks. Full Remarks Excellencies, courageous defenders of human rights gathered from around the globe, ladies and gentlemen, friends. Welcome to the 2023 Geneva Summit

Political Prisoners

Escaping Arrest in Venezuela with Antonio Ledezma

Antonio Ledezma, Venezuelan opposition leader and political prisoner who escaped in November 2017, addresses the 10th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On being an opposition leader in Venezuela: “In January 2014 we took to the streets and a wrote

Political Prisoners

Losing My Husband to China with Sophie Luo

Wife of imprisoned Chinese human rights lawyer, Sophie Luo, speaks at the 14th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On the case of her husband, Ding Jiaxi: “I fell in love with Jiaxi the first time I met him. I’ll

War Crimes

The War in Ukraine: An Eyewitness Account with Olga Aivazovska

Forcibly displaced Ukrainian civil society leader and Chair of the NGO Opora, Olga Aivazovska, speaks at the 14th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On the Russian invasion of Ukraine: “There is nothing special about me, my only superpower is that I’m Ukrainian.”

Democracy

Fighting Authoritarianism with Javier El-Hage

Javier El-Hage, chief legal officer of the Human Rights Foundation, addresses the 10th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On learning the importance of liberty: “The tree of liberty must be refreshed from time to time with the blood of patriots

Press Freedom

The Pen and the Sword with Asli Erdoğan

Asli Erdoğan, renowned Turkish novelist imprisoned for more than four months following the summer 2016 coup attempt, addresses the 10th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see quotes below, followed by full prepared remarks. On repression in Turkey before and after the coup: “I still have burn marks

Human Rights

The Fight for Fundamental Freedoms with Dang Xuong Hung

Dang Xuong Hung, a diplomat who defected from the Vietnamese Communist Party, addresses the 6th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see below for full prepared remarks.   Full Remarks   Dang Xuong Hung: Ladies and gentlemen, dear friends, my name is Dang Xuong Hung. I am the former consul

Democracy

After the Arab Spring with Fouzia Elbayed

Fouzia Elbayed, Moroccan women’s rights advocate and former Member of Parliament, addresses the 7th Annual Geneva Summit for Human Rights and Democracy – see below for full prepared remarks. Full Remarks Hillel Neuer: Elbayed is a member of parliament in Morocco. She is the founder of the Network of Parliamentarians Against the Death